NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

2018 - “Up To Date 2” SUITE DU PROJET Consommation d’alcool, de drogues illicites et de somnifères et de calmants dans la population

Thème principal

“Up To Date 2” Use of psychoactive substances in adults: Prevention and Treatment by general practitioners and Occupational physicians - DATa retriEval

Sous-thème

Consommation d’alcool, de drogues illicites et de somnifères et de calmants dans la population. Prévention et prise en charge par les médecins généralistes, et surveillance de la santé en entreprise par les médecins du travail

Objectifs

Le projet Up to Date 2 est la suite du projet Up to Date 1 (2012 – 2015), commandité par Belspo et les SPF Emploi et Santé publique, finalisé début 2016. Ce projet était centré sur le comportement des médecins généralistes (MG) et des médecins du travail (MT) lorsqu’ils sont confrontés à un patient ou un travailleur ayant un usage problématique d’alcool ou de substance. Plus précisément, les facteurs qui conditionnent la prise en charge (ou non) du problème ont été étudiés.

Le principal challenge émis lors de la conférence finale de l’étude Up to Date 1 était de mettre les recommandations en pratique sur le terrain.

La suite du projet, Up to date 2, est donc partie des constatations suivantes:

  • Tant les MG que les MT ont besoin de formation complémentaire sur l’alcool (surtout) et les autres drogues (cannabis et autres drogues illégales), modulée selon les situations diverses des régions. Cependant, nous avions une vue limitée de l’offre de formation existant en Belgique (curriculums universitaires, initiatives d’associations spécialisées ou non).
  • Les recommandations (p.ex. pour choisir un instrument de dépistage) sont importantes, car elles permettent d’augmenter l’efficience des interventions. Elles sont disponibles pour les MG, quoique non systématiquement utilisées. En revanche, aucune recommandation sur l’attitude à adopter envers des travailleurs abusant de substances à l’usage des MT n’était disponible.
  • La collaboration entre MG et MT est très limitée: on se connait peu, les MG ne connaissent pas le travail des MT et sont méfiants en raison des liens (supposés) avec l’employeur. Cependant, tant les Mg que les MT sont des partenaires incontournables pour la prise en charge des problèmes d’alcool/drogues en première ligne, et leur collaboration est nécessaire.
  • Il existe un besoin d’outils réellement utilisables pour la collaboration: recommandations de pratique, outils EBM à l’efficacité expérimentée, et prenant en compte les facteurs contextuels: temps disponible, nécessité de collaboration, multidisciplinarité.

Timing

2016 - 2018

Commanditaire

  • Belspo: Service Public Fédéral, de Programmation Politique Scientifique, Programme fédéral drogues
  • Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation Sociale, Direction générale Humanisation du travail: Direction de la recherche sur l’amélioration des conditions de travail (DiRACT)
  • Service Public Fédéral Sante Publique, Sécurité de la Chaine Alimentaire et Environnement

Equipe de recherche

  • KU Leuven, Omgeving en Gezondheid (Coördinatie): Professor Lode GODDERIS - Marie-Claire LAMBRECHTS
  • Liège Université, Département de Médecine générale, Unité de Recherche Soins primaires et Santé: Professeur Marc VANMEERBEEK - Frédéric KETTERER
  • Universiteit Antwerpen, Centrum voor Huisartsgeneeskunde: Professor Roy REMMEN
  • Vlaams expertisecentrum Alcohol en andere Drugs (VAD): Marie-Claire LAMBRECHTS

Résultats

Up to Date 2 a été scindé en quatre sous-projets, parmi lesquels une étude de prévalence non programmée au départ:

  • lot 1: offre de formation disponible dans la thématique alcool/drogues:
    • poursuite et/ou développement de la formation initiale et de spécialisation pour les généralistes et les médecins du travail; 
     
  • lot 2: projet pilote de construction d’une recommandation à l’usage des MT:
    • validation de la recommandation par méthode de consensus sur le dépistage de l’usage problématique d’alcool et présentation lors des Journées nationales de Médecine du Travail (16-17/11/2017);
     
  • lot 3: amélioration de la communication et de la collaboration entre MG et MT:
    • à améliorer via des échanges d’expérience en formation initiale, de spécialisation et continuée.
     

Publications

Renseignements complémentaires

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires au sujet de cette recherche ou des publications, vous pouvez prendre contact avec la Direction de la Recherche sur l'Amélioration des Conditions de Travail (DIRACT), Rue E. Blérot 1 - 1070 Bruxelles, alain.piette@emploi.belgique.be.

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Plan du site - Protection des données personnelles