NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

2013-2014 Conception indicateur d’alerte pour les risques psychosociaux en entreprise

Thème principal

Conception d’un outil: indicateur d’alerte pour les risques psychosociaux en entreprise

Sous-thème

Les risques psychosociaux au travail englobent des risques professionnels de différentes origines et natures qui peuvent nuire à la santé physique ou mentale des travailleurs et qui ont également un impact sur la santé et la sécurité sur le lieu de travail et le bon fonctionnement des entreprises. Ils touchent tous les travailleurs, indépendamment de la fonction ou du niveau. Ils se situent à la frontière entre l’individu et l’environnement de travail, d’où le terme risque psychosocial. Ils s’expriment par le stress, des conflits graves, de la violence, du harcèlement moral et sexuel, une dégradation de l’ambiance de travail, du burn-out, des suicides… Ces risques sont intrinsèquement liés aux conditions de travail, à l’organisation du travail, aux techniques de gestion et de management et au contexte socio-économique (insécurité du travail, restructurations…). L’employeur doit prendre des mesures en vue de promouvoir le bien-être des travailleurs. Pour ce faire, il faut d’abord être conscient des risques qui sont présents sur le lieu de travail.

L’objectif de ce projet est la conception d’un indicateur d’alarme pour détecter la présence des risques psychosociaux sur le lieu de travail. L’outil sera utilisé pour conscientiser l’employeur à la présence de ces risques psychosociaux dans son entreprise pour qu’il puisse prendre les mesures requises si nécessaire. L’indicateur d’alarme sera basé sur des indicateurs déjà présents dans l’entreprise (auprès des RH, les rapports annuels de SIPP et SEPP, la balance social,…). L’outil doit être fiable afin que les résultats de cet outil soient d’une part le reflet ponctuel de la présence de risques psychosociaux dans l’entreprise, mais prélevés à différents intervalles, donnent d’autre part une indication de l’évolution des risques psychosociaux dans l’entreprise (augmentation ou diminution, changement de la nature des risques,….).

Timing

2013- 2014

Commanditaire

Service Public Federal Emploi, Travail et Concertation Sociale
Direction générale Humanisation du travail

Equipe de recherche

  • Valérie Flohimont, Université de Namur
  • Martin Desseilles, Université de Namur
  • Monique Ramioul, directeur van de onderzoeksgroep Arbeid en Organisatie van het onderzoeksinstituut Arbeid en Samenleving HIVA (KU Leuven)
  • Joëlle Berrewaerts, Université de Namur
  • Jan Van Peteghem, docent KU Leuven en senior onderzoeker HIVA (KU Leuven)
  • Charlotte Lambert, master en droit, assistante à l’Université de Namur

Projet de recherche

  • Phase 1: Inventorisation des instruments existants, de la réglementation belge et des pratiques, rédaction d’une première liste d’indicateurs.
  • Phase 2: Présentation de la liste des indicateurs composant l’outil aux comités d’experts.
  • Phase 3: Finalisation de la liste d’indicateurs et validation du choix auprès des experts.
  • Phase 4: Test de l’outil auprès des entreprises et institutions.
  • Phase 5: Analyse des données récoltées, correction et finalisation de l’outil.

Résultats

Outil de prédiagnostic: Indicateur d’alerte de risques psychosociaux au travail 

Publications

Informations complémentaires

Pour plus d’information sur ce projet, vous pouvez contacter:

Madame Melanie Straetmans
Service Public Federal Emploi, Travail et Concertation Sociale
E-mail: melanie.straetmans@emploi.belgique 
 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles