NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

2013 - Typologies d’intervention en matière de prévention des troubles musculosquelettiques et des risques psychosociaux

Thème principal

Recherche sur les typologies d’intervention en matière de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) et des risques psychosociaux (RPS)

Sous-thème

La loi du Bien être au travail d’août 1996 définit 5 conseillers en prévention dont le conseiller en prévention ergonome et le conseiller en prévention en charge des aspects psychosociaux. Toute entreprise doit pouvoir faire appel à un de ces 5 conseillers, soit en interne (SIPP) soit en externe via une affiliation à un service externe de prévention et protection (SEPP). Mis à part les toutes grandes entreprises, les conseillers en prévention ergonomes et psychologues sont essentiellement présents dans les SEPP. Depuis 10 à 15 ans, ces nombreux conseillers en prévention font des interventions dans les entreprises soit en matière de troubles musculosquelettiques (TMS) pour les uns, soit en matière de risques psychosociaux (RPS) pour les autres. Malgré ces interventions, les TMS et les RPS restent un problème majeur dans les entreprises.

Les nombreux contacts que le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale entretient avec ces conseillers donnent l’impression que leurs interventions sont essentiellement portées sur la formation des travailleurs en manutention de charges ou pour le travail sur écran, et ou sur des cas individuels de souffrance. Or la mission première de ces conseillers est bien de conseiller l’employeur sur la mise en place des mesures de prévention sur base d’une analyse des risques. Si la formation peut être utile pour la prévention, elle agit cependant surtout sur l’individu alors que la prévention a pour but principal d’agir sur les conditions de travail afin de les adapter au mieux aux caractéristiques tant mentales que physiques ou émotionnelles des travailleurs.

Pour ces différentes raisons, il semble utile et nécessaire de s’interroger sur les typologies d’interventions qui sont menées en Belgique en matière de prévention des TMS et des RPS ainsi que sur leur efficacité.
En effet, à ce jour, aucune étude belge n’a caractérisé et évalué les actions de prévention des TMS et ou des RPS réalisées au sein des entreprises.

Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale désirait avoir une vue d’ensemble des interventions préventives en cette matière mises en œuvre par les entreprises de tailles diverses et de différents secteurs d’activité. Il voulait savoir également dans quelle mesure ces interventions peuvent être considérées comme efficaces. La recherche répondait à l’énoncé suivant:

  1. dresser un inventaire des types d’interventions mises en œuvre par les services de prévention (internes et externes) et par d’autres fournisseurs de services d’assistance, et, ensuite, les décrire;
  2. regrouper ces interventions en catégories, et les subdiviser en vue d’aboutir à une typologie;
  3. obtenir des opinions relatives à l’impact et à l’efficacité de ces diverses typologies d’interventions (sur la base de l’information disponible, tant objective que subjective);
  4. obtenir des opinions relatives aux causes d’échec ou de succès de ces types d’interventions (facteurs freinant et facilitant).

Timing

2012 - 2013

Commanditaire

Division de la promotion du bien-être au travail.

Equipe de recherche

  • Jan Van Peteghem, ingénieur civil Techniques de sécurité, enseignant Faculté des sciences KU Leuven & senior research associate HIVA
  • Veerle Hermans, ergonome européen, département Experimentele en Toegepaste Psychologie (VUB) & responsable du département de l’Ergonomie à IDEWE.
  • Miet Lamberts, psychologue, responsable de projet Unité de recherche Arbeid en Organisatie (Travail et organisation), HIVA
  • Jonathan Plamondon, Science du travail, IST-Université Catholique de Louvain

Projet de recherche

Le projet de recherche était divisé en plusieurs phases.

  • La phase 1 visait une enquête auprès d’un échantillon de services externes de prévention (SEPP) où les données relatives aux interventions réalisées dans un passé récent (3 dernières années), étaient collectées. Des entretiens en profondeur étaient organisés et conduits avec le responsable de la section Gestion des risques, un conseiller en prévention Ergonomie et un conseiller en prévention Aspects psychosociaux.
  • Lors de la phase 2, une enquête par voie électronique (websurvey), comprenant un nombre de questions fermées et adressées à des services internes de prévention, a été réalisée. Ceux-ci recevaient une invitation par écrit sur la base d’un échantillonnage stratifié d’entreprises et d’institutions en prenant soin d’avoir une répartition satisfaisante entre les secteurs d’activité, la taille de l’entreprise et les diverses régions. 142 questionnaires, dûment remplis, ont été collectés visant à donner une vision sur les caractéristiques des interventions réalisées au sein de ces entreprises pendant la période du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2012.
  • La phase 3 analysait des études de cas, 12 interventions axées sur les TMS et 12 interventions axées sur les RPS étudiées plus en détail. Pour ce faire, l’équipe de chercheurs se rendait dans les entreprises sélectionnées. Un entretien en profondeur avait lieu avec les experts concernés (le conseiller interne en prévention, un ergonome ou un conseiller en prévention compétent, un médecin de travail). Lorsque c’était possible, cet entretien était complété par d’autres avec un ou plusieurs membres de la ligne hiérarchique ainsi qu’avec un ou plusieurs travailleurs (accompagnés ou non par un délégué syndical).

Les 3 phases de ce projet de recherche ont été précédées par une étude approfondie de la littérature.

Résultats

Typologie d’interventions relatives aux TMS

  1. Interventions axées sur l’organisation du travail

    1.1 Actions axées sur les conditions de travail
    1.2 Actions axées sur l’organisation du travail
     
  2. Interventions axées sur l’organisation du poste de travail

    2.1 Actions axées sur la conception du poste de travail
    2.2 Mise en œuvre d’aides externes au levage
    2.3 Offre d’instruments destinés à soutenir la posture
     
  3. Interventions axées sur l’individu

    3.1 Sensibilisation/motivation
    3.2 Techniques de relaxation
    3.3 Traitement cognitivo-comportemental
    3.4 L’apprentissage d’exercices de renforcement musculaire
    3.5 La mise à disposition de moyens de protection individuelle
    3.6 Procédures de réintégration
    3.7 Formations relatives à l’utilisation des techniques de levage et de soulèvement

Typologie d’interventions relatives aux RPS

  1. Interventions axées sur l’organisation du travail

    1.1 Actions axées sur les conditions de travail physiques
    1.2 Actions axées sur les conditions de travail d’un point de vue organisationnel
    1.3 Actions axées sur les relations de travail
    1.4 Actions axées sur le contenu du travail
    1.5 Actions procédurales
     
  2. 2.1 Sensibilisation/motivation
    2.2 Techniques de relaxation
    2.3 Traitement cognitivo-comportemental
    2.4 La prévention du syndrome de stress post-traumatique
    2.5 Procédures de réintégration
    2.6 Formations relatives à l’utilisation de techniques adaptées
    2.7 Approches destinées à des groupes spécifiques

L’approche des TMS et RPS dans les entreprises belges

En se basant sur la composition du personnel travaillant dans les services externes de prévention, on pourrait en déduire que ni l’ergonomie ni les aspects psychosociaux ne reçoivent l’attention qu’ils méritent. Les études de cas, elles aussi, démontrent que l’attention accordée au bien-être des travailleurs continue à s’orienter principalement sur la sécurité du travail et la surveillance de la santé.

La voie vers une intervention réussie

  • Étape 1: le point de départ, la détection du problème
  • Étape 2: obtenir le soutien nécessaire
  • Étape 3: l’exécution de l’intervention
  • Étape 4: la conclusion et le suivi de l’intervention

Propositions pour une politique relative aux TMS et RPS

  • Augmenter l’intérêt que les entreprises portent aux TMS et aux RPS
  • En finir avec la focalisation actuelle des conseillers internes en prévention, qui sont toujours primordialement orientés vers la sécurité au travail
  • Promouvoir une approche multidisciplinaire plus prononcée au sein des services externes de prévention  

Publications

Rapport final (uniquement disponible en néerlandais)

Onderzoek naar interventietypologieën inzake de preventie van musculoskeletale aandoeningen en psychosociale risico’s, Jan Van Peteghem, Veerle Hermans et Miet Lamberts (PDF, 2,07 MB) 

Résumé du rapport final

Typologies d’interventions en matière de prévention des troubles musculoquelettiques et des risques psychosociaux, Résumé de la recherche scientifique, Jan Van Peteghem, Veerle Hermans et Miet Lamberts (PDF, 271 KB) 

Renseignements complémentaires

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires au sujet de cette recherche ou des publications, vous pouvez prendre contact avec:

  • Frank Dehasque
    SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, DG Humanisation du Travail
    Rue E. Blérot 1 - 1070 Bruxelles
    e-mail: frank.dehasque@emploi.belgique.be  
  • Alain Piette
    SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, DG Humanisation du Travail
    Direction de la Recherche sur l'Amélioration des Conditions de Travail (DIRACT)
    Rue E. Blérot 1 - 1070 Bruxelles
    e-mail: alain.piette@emploi.belgique.be 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles