NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Les emplois verts

L’étude établit un cadre conceptuel et identifie différentes « nuances de vert » au sein de l’économie. Elle suggère une approche analytique basée sur l’activité et les critères de comparabilité, de mesurabilité et de pertinence. À cet égard, l’utilisation du manuel EGSS (Environmental Goods and Services Sector) d’Eurostat est recommandée.
La deuxième partie de l’étude se concentre sur deux secteurs présentant une dynamique verte positive : la construction et les énergies renouvelables. Elle révèle que les politiques environnementales, telles que la directive relative aux performances énergétiques des bâtiments, exercent un effet non négligeable sur le secteur de la construction en Belgique. Les incitants financiers et les campagnes gouvernementales ont encouragé les consommateurs et les entreprises à investir dans des énergies efficaces et renouvelables. Par conséquent, certains emplois ont gagné en importance, tandis que d’autres ont fini par décliner, voire disparaître. De nouveaux types d’emplois apparaissent et d’autres connaissent des changements en matière de responsabilités ou de compétences. On observe ainsi une pénurie de travailleurs disposant d’aptitudes suffisantes, tels que les ingénieurs et les ouvriers qualifiés.
Enfin, cette étude émet certaines recommandations en matière de politiques. Ses auteurs plaident en effet pour des politiques actives du marché du travail afin de faciliter les transitions d’un emploi à l’autre et d’entrée et de sortie du marché du travail. Ils privilégient les contrats de travail flexibles et les organisations de travail sûres. Un système efficace de formation tout au long de la vie sera indispensable pour fournir la main-d’œuvre qualifiée nécessaire à l’économie verte. Il est évident que les « transitions vertes » jouent un rôle dans chaque secteur quant à l’augmentation de la production des produits et des services verts et quant à l’adaptation des processus de production. Tous ces changements ont un impact sur les besoins présents sur le marché du travail. Cela signifie donc qu’il conviendrait d’intégrer la transition verte dans les politiques relatives au marché du travail en tant que défi majeur à part entière. Pour stimuler l’emploi dans l’économie verte, il est crucial de promouvoir la formation technique. Il s’indique en outre d’instaurer une politique du marché du travail proactive afin de pouvoir réagir aux changements (futurs) en matière de réglementation, d’activités et de techniques.

 

Auteurs: Valentijn Bilsen, Stephanie Devisscher, Debbie Sanders, Miriam Van Hoed, Marc Bosmans, Florian Leblanc et Antoon Soete (IDEA Consult)
Date de publication: mai 2010
Publication: Green jobs (PFD, 1,19 MB) 

 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles