NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

2008 - Performance de l'organisation et bien-être au travail: revue de la littérature et pistes de recherche

Revue de la littérature et pistes de recherche

Thème principal

Est-il rentable d’investir dans le bien-être de ses employés ?

Sous-thème

  1. Au-delà du diagnostic, est-il possible de mettre en place des pratiques réalistes et efficaces d’amélioration du bien-être des employés ?
  2. Le bien-être des travailleurs est-il associé, positivement ou négativement, à la performance organisationnelle ?

Cette revue de littérature aura pour but de dégager des hypothèses de recherche opérationnelles et d’identifier les pistes méthodologiques possibles pour apporter des réponses empiriques à notre problématique de recherche.

Timing

2007 – 2008

Commanditaire

Direction de la recherche sur l’amélioration des conditions de travail (DiRACT)

Equipe de recherche

Nathalie Delobbe, professeur
Raphaël Paré
Université catholique de Louvain, Louvain School of Management

Avec la collaboration de:
Laurent Van Tolhuysen, Pauline Berck et Florence Wattiaux.

Résultats

Le concept de bien-être au travail

En conclusion, si deux traditions bien distinctes sous-tendent le concept de bien-être au travail, aucune mesure stable et cohérente du construit ne s’est imposée. Les opérationnalisations sont infiniment multiples et tendent à se confondre quelle que soit la tradition dans laquelle se situent les travaux.  Tout au plus peut-on en conclure que seule une conception multidimensionnelle du bien-être est apte à appréhender cette notion complexe.

Les antécédents organisationnels du bien-être au travail

Première hypothèse générale de recherche.
H1: Les caractéristiques de l’environnement de travail et les pratiques de management sont associés significativement au bien-être au travail des salariés, tant dans sa composante stress professionnel que dans sa composante satisfaction et bien-être psychologique au travail.
H1a: Les caractéristiques de l’environnement de travail et les pratiques de management perçues par les employés sont corrélées significativement à leur bien-être au travail.
H1b: Les caractéristiques de l’environnement de travail et les pratiques de management, rapportées par la direction de l’entreprise et/ou mesurés par des indicateurs objectifs, sont corrélées significativement au bien-être au travail des salariés.

Relations entre bien-être au travail et performance organisationnelle

Deux hypothèses méritent de retenir l'attention des chercheurs à l'avenir.
H2: Le bien-être au travail, tant dans sa composante satisfaction au travail et bien-être psychologique que dans sa composante stress professionnel, a un effet sur le performance in-role et extra-role de l'individu.
H3: Le degré général bien-être des salariés, tant dans sa composante satisfaction au travail et bien-être psychologique que dans sa composante stress professionnel, affecte significativement la performance organisationnelle.

Contribution des pratiques de management à la performance organisationnelle

H4: Les pratiques RH rapportées par la direction sont corrélées significativement à des indicateurs de performance organisationnelle
H5: Bien être au travail et performance individuelle constituent deux variables médiatrices dans la relation entre pratiques RH et performance organisationnelle.

En conclusion

Deux enseignements essentiels sont à retenir de la littérature passée en revue dans ce rapport. D’abord, de nombreux résultats partiels quant aux antécédents organisationnels du bien-être au travail, quant aux conséquences de ce bien-être sur la performance individuelle et quant au lien entre les pratiques de management et la performance organisationnelle permettent de formuler l’hypothèse d’une réponse positive à notre question centrale:
Le bien-être au travail est-il une variable médiatrice dans la relation entre pratiques de GRH, modes d’organisation du travail et styles de management, d’une part, et performance organisationnelle, d’autre part ? 
Toutefois, en l’absence de travaux ayant à ce jour apporté un appui empirique convaincant à cette hypothèse, il reste justifié de mettre en place des dispositifs de recherche appropriés pour tester cette hypothèse dans sa globalité.

Publication

Rapport de recherche:
Bien-être au travail et performance de l’organisation, Revue de la littérature et pistes de recherche (PDF, 415 KB), Nathalie Delobbe, professeur Université catholique de Louvain, Louvain School of Management, janvier 2009.
Avec la collaboration de Laurent Van Tolhuysen, Pauline Berck et Florence Wattiaux. 

Renseignements complémentaires

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires au sujet de cette recherche ou des publications, vous pouvez prendre contact avec la Direction de la Recherche sur l'Amélioration des Conditions de Travail (DIRACT), Rue E. Blérot 1 - 1070 Bruxelles, alain.piette@emploi.belgique.be.

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles