NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Manutention manuelle de charges

Champs d'application

Tous les employeurs sont concernés, qu'ils appartiennent aux secteurs d'activités où la manuten-tion est généralisée comme la distribution, le déménagement, le colisage, l'agriculture et que la taille de l'entreprise soit grande ou petite.
 Si tous les travailleurs sont également concernés, une attention particulière sera donnée aux ap-prentis, aux travailleurs âgés, aux stagiaires et aux travailleuses enceintes et allaitantes.

Définition de la manutention

On entend par manutention manuelle de charges toute opération de transport ou de soutien d'une charge, par un ou plusieurs travailleurs, dont le levage, la pose, la poussée, la traction, le port ou le déplacement d'une charge qui, du fait de ses caractéristiques ou de conditions ergonomiques défavorables, comporte des risques, notamment dorso-lombaires, pour les travailleurs.
Le risque dorso-lombaire n'est pas le seul a être pris en considération, le "notamment" suggère que les autres risques, ceux pour les membres supérieurs, la paroi abdominale, le système cardio-vasculaire mais aussi les risques de lésions en cas de heurt de la charge doivent faire l'objet du même souci de prévention.
N'est pas considérée comme une charge un outil de travail porté, par exemple une foreuse, un marteau-pic.
Est incluse dans cette définition la manutention de charge sur l'épaule.

Identification des facteurs de risques

Deux ensembles de facteurs de risques sont mis en évidence.  Le premier décrit les caractéristi-ques de la charge et le second énumère les conditions ergonomiques défavorables dans l'exécution des opérations.
 Lorsqu'un ou plusieurs de ces facteurs sont présents, la manutention manuelle peut être déclarée à risque dorso-lombaire.  Cette liste qualitative de critères est la base de la 1ère étape de l'analyse du risque.  Elle servira de guide au relevé nécessaire des facteurs de risque dans chacune des si-tuations où une manutention de charge intervient dans le déroulement d'une activité.

La manutention manuelle d'une charge peut présenter un risque, notamment dorso-lombaire, dans les cas suivants :

  1. quand la charge :
    • est trop lourde ou trop grande ;
    • est encombrante ou difficile à saisir ;
    • est en equilibre instable ou son contenu risque de se déplacer ;
    • est placée de telle façon qu'elle doit être tenue ou manipulée à distance du tronc ou avec une flexion ou une torsion du tronc ;
    • est susceptible, du fait de son aspect extérieur et/ou de sa consistance, d'entraîner des lésions pour le travailleur, notamment en cas de heurt ;
  2. l'effort physique requis :
    • est trop grand ;
    • ne peut être réalisé que par un mouvement de torsion du tronc ;
    • peur entraîner un mouvement brusque de la charge ;
    • est accompli alors que le corps est en position instable ;
  3. l'activité comporte l'une ou plusieurs des exigences suivantes :
    • des efforts physiques sollicitant notamment le rachis, trop fréquents ou trop prolongés ;
    • une période de repos physiologique ou de récupération insuffisante ;
    • des distances trop grandes d'élévation, d'abaissement ou de transport ;
    • une cadence imposée par un processus non susceptible d'être modulé par le travailleur ;
  4. les caractéristiques du lieu de travail et des conditions de travail peuvent accroître un risque lorsque :
    • l'espace libre, notamment vertical, est insuffisant pour l'exercice de l'activité concernée ;
    • le sol est inégal, donc source de trébuchements, ou bien glissant pour les chaussures que porte le travailleur ;
    • l'emplacement ou le lieu de travail ne permettent pas au travailleur la manutention manuelle de charges à une hauteur sûre ou dans une bonne posture ;
    • le sol ou le plan de travail présentent des dénivellations qui impliquent la manipulation de la charge sur différents niveaux ;
    • le sol ou le point d'appui sont instables ;
    • la température, l'humidité ou la circulation de l'air sont inadéquates.

Politique de la manutention

L'employeur a l'obligation de mener une politique de la manutention manuelle dont le résultat est la maîtrise du risque.

Il contient de concevoir une organisation appropriée de l'entreprise qui évite la nécessité d'une manutention manuelle.
Cela implique que lors des phases de conception du projet, une évaluation des risques pour la santé soit pratiquée afin de procéder aux choix technologiques des équipements de travail et des méthodes de production les plus appropriés.
Le système de transport, les zones sensibles de chargement, déchargement, le choix des condi-tionnements doivent être analysés de telle sorte que l'utilisation des équipements mécaniques devienne une règle générale.

Evaluation du risque résiduel

Lorsque la manutention n'a pu être évitée ou qu'elle est une pratique indispensable, une évalua-tion des conditions de sécurité et de santé doit être réalisée.
Cette évaluation vise le type de travail et porte sur les facteurs de risque mis en évidence lors de l'identification des risques.

Deux objectifs lui sont assignés : quantifier les facteurs de contraintes et définir des mesures ap-propriées d'organisation des postes de travail.

Les qualités attendues d'une méthode d'évaluation doivent répondre à au moins deux exigences de finalité :

  • Etablir pour un type de travail donné un niveau de risque et pour chacun des facteurs de risques, déterminer sa valeur contributive à l'importance du risque.

    Ainsi par exemple, on pourrait savoir quand le poids de la charge devient l'élément majeur du risque et dans quelles circonstances une étude des contraintes biomécaniques s'impose afin de fixer la limite de sécurité du poids de la charge et de vérifier son acceptabilité.
  • Fournir l'inventaire des mesures potentielles de correction, liées à chacun des facteurs de risques en vue :
    • d'organiser les postes de travail de façon sûre et
    • d'aménager l'activité et les conditions de travail à un niveau de risque résiduel en vue de pratiques la manutention la plus sûre possible

L'information des travailleurs

Cette information porte sur :

  • les mesures de prévention prises relativement aux caractéristiques de la charge, à l'organisation du poste de travail et à l'aménagement de conditions ergonomiques favorables
  • la technique de manutention appropriée à utiliser
  • les risques encourus si la manutention est effectuée de manière incorrecte
  • les facteurs de risque personnel qui favorisent l'apparition du risque à savoir une médiocre condition physique, le port de vêtement et de chaussures inappropriées à la tâche, une information incomplète et une formation inadaptée.

La formation du travailleur

L'information est complétée d'une formation adéquate qui vise la manutention correcte.

L'apprentissage par observation, imitation ou improvisation ne suffit pas et peut dans certains cas se révéler un facteur de risque supplémentaire.

Chaque travailleur occupé à une opération manuelle doit recevoir une formation à la manutention dans les conditions identiques à celles de son poste de travail.

La surveillance de santé

Une évaluation de l'état de santé est imposée pour les travailleurs occupés à un poste ou à des tâches pour lesquels la manutention manuelle comporte un risque résiduel.
Ces travailleurs appartiennent à la catégorie des travailleurs occupant une situation de travail qui expose à des contraintes liées au travail.

Une telle évaluation nécessite la connaissance non seulement des résultats de l'évaluation mais celle des lieux et des conditions de travail.

Renseignements complémentaires

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles