NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Organisation internationale du travail

Présentation

L'Organisation internationale du travail (OIT) a été fondée en 1919 au cours de la Conférence de la paix de Versailles. La Belgique fut l'un des neuf pays qui ont contribué à la rédaction des statuts de cette organisation. L'Organisation internationale du travail a été la première organisation spécialisée de l'ONU.

Sa mission consiste à améliorer la condition sociale des travailleurs, étant donné qu'une paix durable et universelle ne peut exister sans justice sociale. Après la deuxième guerre mondiale, la Constitution de l'OIT a été élargie par la Déclaration de Philadelphie (1944) qui posait trois principes: le travail n'est pas une marchandise; la liberté syndicale et la liberté d'expression représentent une condition sine qua non pour le progrès social; la pauvreté menace le bien-être de chacun.

Au sein de l'OIT, la Belgique soutient en permanence la promotion et le contrôle des normes internationales du travail, l'emploi, le travail et la protection sociale.

L'OIT est d'un grand intérêt pour le gouvernement belge qui veille en permanence à encourager son développement et à soutenir son autorité. L'OIT peut d'ailleurs être considérée comme la gardienne de la dimension sociale du commerce international, raison initiale de sa création.

Le gouvernement belge a signé avec les partenaires sociaux une déclaration tripartite, à l'occasion du 75e anniversaire de l'OIT (1994), afin de confirmer le soutien de la Belgique à cette organisation.

Fonctionnement général

La caractéristique essentielle de l'OIT est d'être tripartite. Elle compte à présent 179 membres et dispose de la structure classique d'une institution spécialisée: une assemblée générale (la Conférence internationale du travail annuelle), un conseil d'administration et un secrétariat (le Bureau international du travail).

Conférence internationale du travail 

L'Organisation internationale du travail organise chaque année en juin une Conférence internationale du travail. Cette Conférence au cours de laquelle chaque Etat membre est représenté par une délégation tripartite (un délégué des organisations des employeurs, un délégué des organisations des travailleurs et deux délégués gouvernementaux), est considérée comme une assemblée générale annuelle.

Chaque année, lors de cette conférence, trois points figurent de façon permanente à l'ordre du jour:

  • le rapport annuel du Directeur général;
  • le programme de l'organisation, le budget et autres questions financières;
  • le rapport annuel du Comité d'experts qui est chargé de contrôler l'application des conventions et des recommandations par les Etats membres.

En outre, on traite, tous les ans, de plusieurs points techniques qui conduisent à la discussion et à l'adoption de conventions et/ou de recommandations internationales.

Conseil d'administration 

Le conseil d'administration de l'Organisation internationale du travail se réunit deux fois par an, en mars et en novembre. Une séance restreinte est organisée en juin, juste après la Conférence internationale du travail. Au cours de ces réunions, on examine la plupart des questions qui se rapportent à la gestion de l'Organisation. Des décisions sont prises à leur sujet, éventuellement au moyen d'un vote. Certaines des initiatives approuvées lors du conseil d'administration, doivent encore recevoir l'aval de la Conférence internationale du travail.

Le Conseil d'administration se compose de différents pays qui sont élus pour une période de trois ans. Dix pays occupent un siège en permanence. La Belgique est membre du Conseil d'administration depuis juin 2002 et ce jusqu'en juin 2005.

Bureau international du travail 

Le Bureau international du travail est, en fait, le secrétariat de l'Organisation internationale du travail. Il est actuellement dirigé par Juan Somavia (Chili).

Le siège du BIT se situe à Genève. Le BIT emploie environ 1.900 fonctionnaires et quelque 600 experts qui sont notamment chargés de la coopération technique.

Renseignements complémentaires

Concernant l'Organisation internationale du travail en général:

  • Soit auprès du Bureau international du travail
    4, route des Morillons
    CH-1211 Genève Télex 415647 ilo ch
    Tél.: 0041/22/799 61 11
    Fax: 0041/22/798 86 85
    http://www.ilo.org 
  • Soit auprès du Bureau de liaison du Bureau international du travail
    40, rue Aimé Smekens
    1030 Bruxelles
    Tél.: 02/736 59 42
    Fax: 02/735 48 25

Concernant les relations particulières de la Belgique et de l'Organisation internationale du travail, auprès des Services du président, Division des affaires internationales.
 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles