NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Conseiller en prévention

Présentation

Chaque employeur est tenu de collaborer activement au bien-être des travailleurs au travail. Pour garantir ceci, il est tenu de mettre sur pied un service interne de protection et de prévention au travail. Un ou plusieurs conseillers en prévention doivent être désignés au sein de ce service. Dans les entreprises occupant moins de 20 travailleurs, l'employeur peut être le conseiller en prévention. Un conseiller en prévention donne son avis sur toutes les matières relatives à la politique du bien-être et assiste toutes les parties concernées (l'employeur, les membres de la ligne hiérarchique et les travailleurs) lors de l'application des mesures visées dans la loi sur le bien-être.

Lorsque le service interne ne peut exécuter toutes les missions requises, il faut faire appel à un service externe de prévention et de protection au travail agréé. Ces services sont censés disposer de tous les conseillers en prévention nécessaires dans toutes les disciplines du bien-être au travail. Normalement, plus la formation complémentaire imposée par la loi au conseiller en prévention interne est limitée, plus nombreuses sont les tâches et les missions qui devront être confiées au service externe de prévention et de protection du travail.

Tâches du conseiller en prévention

Les tâches du conseiller en prévention sont fort diversifiées et requièrent un large éventail de connaissances. C'est la raison pour laquelle la fonction de conseiller en prévention a été subdivisée en plusieurs disciplines. On distingue les disciplines suivantes : sécurité du travail, aspects psychosociaux, hygiène du travail, ergonomie et médecine du travail.

Une même personne peut combiner plusieurs disciplines si elle dispose des connaissances nécessaires et si elle a suivi une formation suffisante. Toutes les combinaisons ne sont toutefois pas possibles, ainsi les disciplines sécurité du travail et médecine du travail ne peuvent-elles jamais être exercées par un seul et même conseiller en prévention.

Le conseiller en prévention médecin du travail doit assurer la surveillance de la santé des travailleurs. Le conseiller en prévention aspects psychosociaux élabore avec l'employeur une politique de prévention relative au bien-être psychosocial des travailleurs et joue également un rôle actif si cette politique de prévention échoue et si les travailleurs estiment être victimes de violence, harcèlement moral, harcèlement sexuel ou discrimination. Il dispense conseils, accueil et assistance à ces personnes. Dans cette dernière tâche, il sera de préférence assisté par une ou plusieurs personnes de confiance. Les conseillers en prévention ergonomie donnent des avis sur l'adaptation de la technique et des conditions de travail à la physiologie humaine. La tâche des conseillers en prévention sécurité du travail et hygiène du travail consiste à conseiller l'employeur et les travailleurs sur la sécurité et l'hygiène des lieux de travail et des postes de travail.

Conditions pour être conseiller en prévention

Un conseiller en prévention doit disposer au minimum de connaissances de base sur le bien-être au travail. En fonction de la taille des entreprises et des risques liés aux activités de l'entreprise, il devra suivre une formation complémentaire obligatoire.

Il existe des conditions de formation spécifiques pour les conseillers en prévention des services externes de prévention et de protection.

Plus d'informations sur ce site

Vous trouverez plus d'informations et les textes réglementaires sur le conseiller en prévention et la formation des conseillers en prévention dans le thème Bien-être au travail.

Renseignements complémentaires

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles