NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Equipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur

Présentation

Les équipements de travail pour les travaux temporaires en hauteur doivent répondre aux dispositions générales applicables aux équipements de travail.  L'arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l'utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur prévoit toutefois un certain nombre de dispositions supplémentaires qui doivent rendre l'utilisation de tels équipements de travail plus sûre.

Ainsi, l'employeur est-il tenu d'effectuer une analyse des risques  avant que des travaux  en hauteur puissent être réalisés. Cette évaluation doit montrer quels sont les équipements de travail les plus sûrs pour le travail à effectuer. Le choix doit se porter sur les équipements permettant de garantir de façon optimale le bien-être des travailleurs en toutes circonstances. Il faut tenir compte de différents facteurs : l'ergonomie, la protection contre les chutes, les moyens d'accès, … L'objectif est de choisir des équipements de travail qui répondent aux directives communautaires applicables ou, si ces dernières n'existent pas, qui sont conformes à des prescriptions techniques équivalentes.

Echelles

Il existe des dispositions spécifiques pour les échelles, les escabeaux et les marchepieds. En principe, une échelle est un moyen d'accès à un poste de travail et n'est pas un poste de travail en soi. On limitera donc autant que possible l'utilisation d'échelles. Ce n'est que lorsque l'emploi d'autres équipements de travail plus sûrs ne se justifie pas que les échelles peuvent être utilisées comme poste de travail. Les échelles doivent être utilisées de telle façon que les travailleurs puissent s'y tenir de façon sûre. Il faut limiter autant que possible le port de charges sur des échelles.

Echafaudages

Lorsqu'un employeur utilise un échafaudage, il doit toujours désigner une personne compétente ayant acquis, grâce à une formation, les connaissances requises pour différentes tâches telles que prévenir les chutes, appliquer des mesures de sécurité en cas de changement des conditions météorologiques, veiller au respect des charges admissibles et effectuer les contrôles requis. Tous les travailleurs qui travaillent sur un échafaudage ou qui aident à son montage doivent également suivre une formation. L'employeur doit y veiller. Il faut distinguer l'employeur qui monte/démonte un échafaudage de l'employeur qui utilise celui-ci pour effectuer des travaux.

L'utilisation d'échafaudages nécessite l'établissement de différents documents : le schéma de montage, le schéma de transformation, le schéma de démontage, la note de calcul et la notice d'instructions.

Plus d'informations sur ce site

Vous trouverez plus d'informations sur les équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur ainsi que les textes réglementaires dans le thème Bien-être au travail. 

Renseignements complémentaires

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles