NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Ambiances sonores

L’arrêté royal du 16/01/2006 relatif à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs contre les risques liés au bruit sur le lieu de travail est la transposition en droit belge de la directive 2003/10/CE du Parlement européen et du Conseil du 6 février 2003 concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l’exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (bruit) (dix-septième directive particulière au sens de l’article 16, alinéa 1 er de la directive 89/391/CEE). Cet arrêté abroge la précédente réglementation sur la « lutte contre le bruit » qui était comprise dans le Règlement général pour la Protection du travail.

Evaluation des risques

Les employeurs sont tenus d’évaluer les risques pour la sécurité et la santé des travailleurs qui sont la conséquence de l’exposition au bruit au travail et de prendre les mesures de prévention nécessaires. Pour ce faire, l’employeur prête attention aux éléments suivants :

  • le niveau, le type et la durée d’exposition;
  • les valeurs limites d’exposition et les valeurs d’exposition déclenchant l’action;
  • les travailleurs appartenant à des groupes à risques particulièrement sensibles;
  • l’interaction entre le bruit et les substances ototoxiques d’origine professionnelle (par exemple monoxyde de carbone, certains solvants aromatiques, certains antibiotiques);
  • l’interaction entre le bruit et les vibrations;
  • l’interaction entre le bruit et les signaux d’alarme ou d’autres sons qu’il importe d’observer afin de réduire le risque d’accidents;
  • les renseignements sur émissions sonores des machines fournis par les fabricants;
  • l’existence d’équipements de travail de remplacement conçus pour réduire les émissions sonores;
  • la prolongation de l’exposition au bruit au-delà des heures de travail normales, sous la responsabilité de l’employeur;
  • une information appropriée recueillie lors de la surveillance de la santé;
  • la mise à disposition de protecteurs auditifs ayant des caractéristiques adéquates d’atténuation.

Valeurs d’exposition déclenchant l’action et valeurs limites d’exposition

Cet AR définit les valeurs suivantes :

  • valeurs d'exposition inférieures déclenchant l'action: LEX, 8h = 80 dB(A) et Pcrête = 112 Pa respectivement (135 dB(C) par rapport à 20 µPa);
  • valeurs d'exposition supérieures déclenchant l'action: LEX, 8h = 85 dB(A) et Pcrête = 140 Pa respectivement (137 dB(C) par rapport à 20 µPa);
  • valeurs limites d'exposition: LEX, 8h = 87 dB(A) et Pcrête = 200 Pa respectivement (140 dB(C) par rapport à 20 µPa).

Pour l'application des valeurs limites d'exposition, la détermination de l'exposition effective du travailleur au bruit tient compte de l'atténuation assurée par les protecteurs auditifs individuels portés par le travailleur. Pour l'application des valeurs d'exposition déclenchant l'action , déterminant les mesures de prévention à prendre , l'effet de l'utilisation de ces protecteurs n’est pas pris en compte.
Le tableau ci-dessous montre les mesures à prendre en fonction des valeurs d’exposition quotidienne de door grensau bruit selon la précédente réglementation (RGPT) en l’actuelle réglementation.

les mesures à prendre en fonction des valeurs d’exposition quotidienne de door grensau bruit selon la précédente réglementation (RGPT) en l’actuelle réglementation

 

Avant ( RGPT)

Maintenant

 

 

 

80 dB(A) (ne pas tenir compte de l’effet du protecteur auditif)

 

Valeur d’exposition inférieure déclenchant l’action :

  • mise à disposition d’EPI
  • information et formation des travailleurs
  • surveillance de la santé
 

85 dB(A) (ne pas tenir compte de l’effet du protecteur auditif)

  • information et formation des travailleurs
  • mise à disposition d’EPI
  • surveillance de la santé
 

Valeur d’exposition supérieure déclenchant l’action :

  • information et formation des travailleurs
  • mesures pour réduire le bruit
  • signalement/délimitation des zones dangereuses
  • utilisation obligatoire des EPI
  • surveillance de la santé
 

 

 

 

87 dB(A) (tenir compte de l’effet du protecteur auditif)

 

Valeur limite : ne peut être dépassée
En cas de dépassement :

  • prendre immédiatement des mesures pour réduire l’exposition à un niveau inférieur aux valeurs limites d’exposition
  • identifier la cause du dépassement
  • adapter les mesures de protection et de prévention en vue d’éviter toute récurrence
 

 

 

 

90 dB(A)
(ne pas tenir compte de l’effet du protecteur auditif)

  • information et formation des travailleurs
  • identifier la cause du dépassement pour réduire le bruit
  • informations sur cette exposition et les mesures prises par l’employeur
  • signalement/délimitation des zones dangereuses
  • utilisation obligatoire des EPI
  • surveillance de la santé
 

 

 

Dérogations

Dans des cas exceptionnels où, en raison de la nature du travail, l’utilisation des protecteurs auditifs individuels serait susceptible d’entraîner un risque plus grand pour la santé ou la sécurité que leur non-utilisation, des dérogations peuvent être accordées à l’obligation d’utiliser ces protecteurs auditifs individuels dès le dépassement de la valeur d’exposition supérieure déclenchant l’action .
Pour les activités où l’exposition quotidienne au bruit varie notablement selon la journée de travail, pour l’application des valeurs limites d’exposition et des valeurs d’exposition déclenchant l’action, le niveau d’exposition quotidien au bruit peut être remplacé par le niveau hebdomadaire d’exposition. Ce niveau hebdomadaire d’exposition au bruit ne peut cependant pas dépasser la valeur limite d’exposition de 87 dB(A).

Informations supplémentaires

Questions et réponses concernant l’arrêté royal du 16 janvier 2006 relatif à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs contre les risques liés au bruit sur le lieu de travail (PDF, 58 KB) 

Avis du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail

Renseignements complémentaires

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles