NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Ambiances thermiques

Analyse des risques

Pour les ambiances thermiques d’origine climatique ou technologique présentes sur le lieu de travail, l’employeur doit réaliser une analyse des risques.

Pour réaliser cette analyse il faut tenir compte de plusieurs facteurs: température de l’air, humidité relative de l’air, vitesse de l’air, rayonnement thermique, charge physique de travail, méthodes de travail et équipements de travail, vêtements de travail et équipements de protection individuelle. La combinaison de tous ces facteurs ainsi que leur évolution au cours de la durée du travail doivent également être prises en compte.

Mesures de prévention

En fonction des résultats obtenus lors de l’analyse des risques, l’employeur doit déterminer les mesures de prévention adaptées qui tiennent compte des facteurs analysés et de leurs combinaisons.
Ces mesures doivent également prendre en compte les valeurs d’actions d’exposition ainsi que des prescriptions et usages courants en matière de confort sur le lieu de travail.

Valeurs d’action d’exposition

Exposition au froid

Les valeurs d’action d’exposition au froid sont fixées à partir de la température de l’air en fonction de la charge physique de travail:  

Température de l'air minimum Charge physique de travail
18°C Très légère
16°C Légère
14°C Moyenne
12°C Lourde
10°C Très lourde


Exposition à la chaleur

Les valeurs d’action d’exposition à la chaleur sont fixées à partir de l’indice de contrainte thermique WBGT en fonction de la charge physique de travail:  

Charge physique de travail indice WBGT max.
Légère ou très légère 29
Moyenne 26
Lourde 22
Très lourde 18


Charge de travail

Les temperatures autorisées dépendent de la charge de travail. Comment doit-on l’évaluer?

Afin d’évaluer la charge physique de travail, le mieux est de comparer son travail à une série d’exemples:

  • Le travail physique léger comprend: le travail de secrétariat, la conduite d’une voiture,…
  • Le travail physique moyennement lourd comprend: la menuiserie, la conduite d’un tracteur,…
  • Le travail physique lourd comprend: le bêchage, le sciage à la main, le rabotage, le fait de pousser et de tirer des brouettes,…
  • Le travail physique très lourd comprend: le bêchage en profondeur et l’excavation, le fait de monter sur des échelles et de monter les escaliers,…

Attention ! Il s'agit de la charge de travail physique et non de la pénibilité mentale que peut avoir un travail.

Indice WBGT 

La valeur de l’indice WBGT peut être directement mesurée ou calculée à partir des valeurs des paramètres climatiques de la température de l’air, de l’humidité de l’air, de la vitesse de l’air et du rayonnement thermique. Un exemple de conversion est repris dans les tableaux de calcul WBGT (PDF, 301 KB). 

Pour plus d’informations sur l’indice WBGT:

  • voir la norme NBN EN ISO 7243: « Ambiances chaudes – Estimation de la contrainte thermique de l’homme au travail, basée sur l’indice WBGT (température humide et de globe noir);
  • brochure sobane « Ambiances thermiques de travail » 
  • brochure « Ambiances thermiques ».

Programme de mesures techniques et organisationnelles

Sur base de l’analyse des risques, si, pour des raisons climatiques ou technologiques, les valeurs d’action d’exposition sont transgressées, l’employeur procède à l’établissement préalable d’un programme de mesures techniques et organisationnelles. Ceci afin de prévenir ou de limiter au minimum l’exposition, selon le cas, au froid ou à la chaleur et les risques qui en découlent.

Ces mesures techniques et organisationnelles se rapportent:

  1. Aux mesures techniques qui agissent sur la température de l’air ambiant, l’humidité de l’air, les rayonnements thermiques ou la vitesse de l’air;
  2. A la diminution de la charge de travail physique;
  3. Aux méthodes de travail alternatives;
  4. A la limitation de la durée et de l’intensité d’exposition;
  5. A l’adaptation des horaires de travail ou à l’organisation du travail (alternance temps de travail, temps de repos);
  6. A la fourniture de vêtements de protection;
  7. A la mise à disposition de boissons appropriées.

Les mesures techniques et organisationnelles sont décrites dans le programme par poste de travail ou par groupe de postes de travail, par fonction ou groupe de fonctions. Le programme est adapté lorsqu’un ou plusieurs des éléments qui ont concerné son élaboration sont modifiés. Ce programme est soumis pour avis aux conseillers en prévention compétents et au comité de prévention et de protection au travail et il est joint au plan global de prévention. L’employeur exécute ce programme dès que les valeurs d’action sont dépassées.

Mesures à prendre

Les articles 7 à 15 de l’arrêté reprennent différentes mesures à prendre pour des cas spécifiques de froid ou chaleur excessif d’origine technologique ou climatique. 

Mesures de protection en cas de grandes chaleurs et d'ozone

Voir la note explicative "Droits des travailleurs en cas de grandes chaleurs".

Avis du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail

Renseignements complémentaires

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles