NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Étude sur le burnout dans la population belge

23-04-2019

Pour répondre à la forte médiatisation du terme burn-out et pour obtenir des données plus récente concernant le burn-out au sein de la population belge, le SPF Emploi a demandé à une équipe de chercheurs de mener une étude sur le burn-out. Cette recherche s’inscrit dans la suite de deux recherches précédentes sur le Burn-Out, menées en 2010 et 2012.

Objectifs

L’objectif de cette étude, dirigé par les Professeurs Isabelle Hansez et Dorina Rusu de l’Université de Liège, du Professeur Pierre Firket du Cites – Clinique du Stress et du Travail et du Professeur Lutgart Braeckman de l’Université de Gand, est double:

  • mesurer la prévalence du burnout et des personnes souffrant d’un mal-être au travail en Belgique;
  • adapter l’outil de détection précoce du burnout créé en 2013 afin d’aider les patients/les travailleurs, les médecins généralistes et les médecins du travail.

Structure

Le projet se structure en différentes étapes:

  • établir une revue de la littérature scientifique des cinq dernières années sur le burnout et les troubles mentaux associés (stress, dépression, workaholisme, fatigue chronique, fibromyalgie, brown-out, bore-out);
  • faire le point sur des concepts fortement médiatisés comme le bore-out ou le brown-out;
  • mesurer l’ampleur du burnout dans la population belge;
  • adapter l’outil à l’intention des médecins permettant d’aider à la détection précoce du burnout.

Résultats

La revue de la littérature a permis de relever les nouvelles recherches publiées depuis 2013, et a ainsi contribué à la mise à jour de l’outil de détection précoce du burnout. L’actualisation a aussi mené à l’affinement du diagnostic différentiel pour la fatigue et le workaholisme et à ajouter le diagnostic différentiel avec le bore-out, le brown-out et les difficultés causées par des événements de vie.

L’étude n’a pas pu aboutir au calcul de la prévalence du burnout, mais a l’avantage de présenter une analyse de l’évolution 2010-2018 qui a révélé peu de changements dans les caractéristiques individuelles et organisationnelles des travailleurs consultant pour un mal-être au travail. L’étude a également montré l’intérêt d’une utilisation conjointe de deux outils de diagnostic: le jugement clinique du médecin à travers l’outil de détection précoce du burnout et l’utilisation d’un questionnaire auto-rapporté par le patient.

Plus d’informations

Plus d’infos à ce sujet sont disponibles dans le module Projets de recherche > 2019 - Etude du burnout dans la population belge.

 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Plan du site - Protection des données personnelles