NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

L’EU-OSHA lance la Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail 2018

22-10-2018

Chaque année, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et ses partenaires profitent de la Semaine européenne de la sécurité et la santé au travail pour organiser des événements de sensibilisation dans toute l’Union européenne et au-delà. Le thème de cette année est la maîtrise de l’usage des substances dangereuses sur le lieu de travail. Au programme : un ensemble d’activités qui se déroulent du 22 au 26 octobre.

La campagne cible en particulier les groupes de travailleurs ayant des besoins spécifiques et particulièrement sensibles aux risques, comme les migrants et les jeunes.
Nous menonsl’EU-OSHA mène des recherches pour en faire profiter les travailleurs, les responsables et l’environnement, en rassemblant une multitude d’informations pratiques et en menant des actions de sensibilisation sur l’importance de maîtriser activement les substances dangereuses.

Les substances dangereuses peuvent être présentes sur presque tous les lieux de travail: 38 % des entreprises de l’Union européenneE déclarent que des substances biologiques ou chimiques sous forme de liquides, de vapeurs ou de poussière sont présentes dans leurs environnements de travail, selon l’enquête ESENER-2 de l’EU-OSHA. Cette Semaine européenne réunit des travailleurs, des responsables et des experts dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail (SST) afin de sensibiliser le public aux substances dangereuses sur le lieu de travail, d’échanger des bonnes pratiques et de promouvoir la gestion efficace de la sécurité et de la santé sur le lieu de travail.
L’EU-OSHA collabore avec un réseau étendu de points focaux nationaux, de partenaires officiels de la campagne , et de partenaires médiatiques de la campagne et d’ambassadeurs de la SST issus du réseau «Enterprise Europe Network ». Pendant la Semaine européenne, ils travaillent ensemble à la sensibilisation du public en organisant de nombreux événements, notamment des conférences, des concours, des séances de formation, des expositions et des activités de mise en réseau ou de partage des bonnes pratiques.

Les activités des points focaux comprennent un séminaire sur les bonnes pratiques en Croatie, axé sur la manipulation des substances et des mélanges dangereux; dans l’intervalle, des entreprises finlandaises profiteront de visites d’échange sur les bonnes pratiques, et la Roumanie accueillera des événements visant à promouvoir la SST et l’engagement des partenaires sociaux; la sécurité chimique sera au programme de séminaires organisés en Slovénie, en Hongrie, en Pologne, en Lettonie, en Italie et en Bulgarie. 

En Belgique, c’est un colloque consacré à la maîtrise de l’usage des substances dangereuses qui est organisé ce 23/10/2018. 

Les activités des partenaires médiatiques comprennent des articles publiés par Gesunde Arbeit en Autriche et le Foundation Center for Safety and Health en Bulgarie, ainsi qu’une large couverture sur les réseaux sociaux, dans toute l’Europe. En Macédoine, Tutela organise des événements tous les jours de la Semaine européenne, allant de visites d’entreprises à des formations dans les écoles. Le partenaire officiel de la campagne, la European Safety Federation, organise un atelier sur le nouveau règlement sur les EPI, tandis que la European Firefighters Unions Alliance organise un séminaire sur l’environnement de travail des sapeurs-pompiers et les substances dangereuses. L’entreprise de construction Sando organise une conférence sur les technologies de prévention innovantes.

Dr Christa Sedlatschek, directrice de l’EU-OSHA, a commenté: «Notre enquête ESENER montre que les substances dangereuses sont présentes dans tous les secteurs, par exemple dans les industries traditionnelles telles que la construction et la fabricationtransformation, où, plus de 50 % des organisations de l’Union européenneUE étant sont. Dans le secteur agricole, ce sont concernées, et l’agriculture, 62 % des entreprises de l’Union européenne qui sontE étant concernées. Nous menons donc des recherches pour en faire profiterqui sont profitables pour les travailleurs, les responsables et l’environnement. Ces recherches, en rassemblaent une multitude d’informations pratiques. Nous menons aussi des et en menant des actions de sensibilisation sur l’importance de maîtriser activement l’usage des substances dangereuses».

Les Prix des bonnes pratiques «Lieux de travail sains» en cours font partie de la campagne 2018-2019 et récompenseront les entreprises qui maîtrisent activement l’usage des substances dangereuses. Le concours est toujours ouvert dans plusieurs pays. Si vous avez été impressionné et inspiré par l’approche remarquable ou innovante de votre entreprise en matière de maîtrise de l’usage des substances dangereuses, contactez votre point focal national pour plus d’informations concernant les candidatures. En revanche, si vous êtes toujours à la recherche de conseils sur la manière de maîtriser au mieux l’usage des substances dangereuses sur le lieu de travail, vous pouvez consulter la nouvelle base de données d’outils pratiques et d’orientations de l’EU-OSHA.
L’EU-OSHA a également repensé sa boîte à outils de la campagne pour la campagne de 2018-2019. Vous y trouverez de nombreux nouveaux exemples de bonnes pratiques, ainsi que des conseils pratiques pour mener une campagne efficace sur n’importe quel thème concernant la SST, y compris les substances dangereuses.

Liens:

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Protection des données personnelles - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles