NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

La Chambre approuve un paquet de mesures en matière d’emploi de Kris Peeters

28-03-2018

Ce 22 mars 2018, la Chambre a approuvé une série de mesures du Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi Kris Peeters.

Kris Peeters : « Nous avons très fortement misé sur la création de nouveaux emplois et, apparemment, nous atteignons notre objectif. 259.000 emplois nouveaux emplois auront été créés à l’issue de la législature. Grâce aux premiers emplois et à la réforme des délais de préavis, nous donnons un coup de pouce à ces jeunes qui font leurs premiers pas sur le marché du travail. Grâce à l’ensemble des mesures, nous sommes en bonne voie pour atteindre le plein emploi pour 2025. Mais pour moi, ce n’est pas seulement le nombre d’emplois qui compte, mais également la qualité de ces emplois. Nous devons veiller à ce que les travailleurs soient heureux de se rendre au boulot et en reviennent satisfaits. Voilà pourquoi nous renforçons la lutte contre le stress et le burnout. »
 

Projets destinés à la prévention du burnout

Les cas de stress et de burnout sont à la hausse. Entre 2005 et 2015, le nombre de gens malades qui restent plus d’un an chez eux a augmenté de 80%. En 2005, il s’agissait de 122.825 personnes. Voilà pourquoi la lutte contre le burnout est une priorité.

Le ministre Kris Peeters invite les partenaires sociaux à affecter une partie des moyens disponibles pour la formation et les groupes à risques à la lutte contre le burnout. Les secteurs et les entreprises peuvent introduire, auprès du Conseil national du travail, des projets portant sur la lutte contre le burnout. Les projets peuvent par exemple consister en des formations, des journées d’information, des actions de sensibilisation, des outils de détection précoce, … Il peut également s’agir d’un plan d’action pour un secteur bien déterminé. L’objectif est de diffuser ainsi plus avant les connaissances et les bonnes pratiques en matière de lutte contre le burnout.

Les projets s’ajoutent aux obligations en matière de prévention qui incombent déjà aux employeurs dans le cadre de la législation sur le bien-être au travail.
 

Concertation sur la déconnexion et l’utilisation des moyens de communication digitaux

En outre, le ministre Peeters met la déconnexion à l’ordre du jour des entreprises. Avec nos smartphones et nos ordinateurs, nous sommes connectés en permanence. Le travail risque de s’immiscer constamment dans notre vie privée. Des accords appropriés sur la joignabilité ou non des travailleurs peuvent prévenir beaucoup de stress.
Kris Peeters : « J’invite les employeurs et les travailleurs à conclure des accords relatifs à la joignabilité des travailleurs. Quand et comment doivent-ils être joignables, quand peuvent-ils déconnecter ? De cette manière, les travailleurs ne seront pas constamment occupés par leur travail pendant leur temps libre, ce qui réduira le stress. »
 

Premiers emplois pour jeunes

Grâce à une réduction fiscale pour jeunes travailleurs de 18 à 21 ans, les entreprises sont encouragées à embaucher des jeunes. Le coût du travail pour l’employeur est réduit grâce à une déduction fiscale majorée, alors que les salaires nets pour les jeunes restent inchangés.
 

Modification des délais de préavis

Une autre mesure devant favoriser le recrutement des jeunes consiste dans la progressivité réduite du délai de préavis au cours des quatre premiers mois d’un contrat. En contrepartie, le délai de préavis sera d’au moins 5 semaines à partir du sixième mois à la place de 4 semaines actuellement.

Ancienneté  < 1 mois  < 2 mois  <3 mois  < 4 mois  < 5 mois  < 6 mois
Préavis actuel 2 semaines 2 2 4 4 4
Préavis futur 1 semaine 1 1 3 4 5


Les emplois dans la construction 

Avec ses plus de 200.000 travailleurs, le secteur de la construction est un employeur important. Afin de créer des emplois supplémentaires et de sauvegarder les bonnes conditions de travail dans le secteur, la lutte contre le dumping social dans le secteur de la construction est renforcée. Il y aura une diminution des charges pour un montant de 604 millions d’euros répartis sur les 3 prochaines années. Il y aura en 2018 une diminution des charges d’un montant de 100 millions, en 2019 de 200 millions et en 2020 de 604 millions.
 

Source: communiqué de presse du Cabinet du ministre de l'Emploi
 

 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles