NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Rendre le travail de nuit possible par la concertation sociale

05-05-2015

Aujourd’hui, le mardi 5 mai, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi Kris Peeters a reçu les partenaires sociaux des secteurs de la logistique et de la distribution. Au cours de cette ‘Table Ronde de l’e-commerce’, les discussions ont porté sur la manière de rendre le travail de nuit possible dans l’e-commerce, lequel est principalement ancré dans les secteurs de la logistique et de la distribution. Cela devrait encore renforcer davantage la création d’emplois en Belgique.

Pendant la Table Ronde de cet après-midi, plus de 40 délégués du secteur et des commissions paritaires ont unanimement indiqué qu’ils étaient disposés à entamer tout de suite le débat. Une concertation sociale sera à présent entamée au sein des commissions paritaires. Cela devrait aboutir à un cadre viable pour le travail de nuit, et devrait résulter dans des emplois de qualité. En juin, il y aura une nouvelle Table Ronde, à l’occasion de laquelle le Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters établira un état des lieux.

Le consommateur belge ouvre grand les bras à l’e-commerce. Chaque mois, 105 nouveaux magasins font leurs premiers pas dans le monde digital. Le récent classement des pays en croissance dans l’e-commerce de l’imminente société de consultance ATKearney l’a à présent aussi transposé en chiffres. Actuellement, la Belgique occupe la 9ème place, 15 places de mieux qu’il y a un an. L’année dernière, aucun autre pays n’a connu une hausse si importante. Et à l’exception du Royaume-Uni, de la France et de l’Allemagne, nous ne sommes devancés par aucun autre pays européen. Mais, dans le but de donner toutes les chances à cet essor et créer davantage d’emplois, le travail de nuit peut servir de levier pour pouvoir mieux faire face à la concurrence de nos pays voisins.

Fin mars, dans le cadre de l’accord budgétaire, le gouvernement décidait de rendre le travail de nuit possible dans l’e-commerce. Cela devrait nous permettre de renforcer considérablement la compétitivité de notre secteur de l’e-commerce en Belgique. La priorité centrale de ce gouvernement, la création d’emplois, prend ainsi davantage forme”, souligne le Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

 

Concertation sociale

Mais afin de rendre possible le travail de nuit dans l’e-commerce, une participation négociée des partenaires sociaux est nécessaire. “Je suis en faveur d’une solution commune, où les partenaires sociaux élaborent les solutions de commun accord”, dit le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

A l’heure actuelle, le travail de nuit est déjà autorisé pour le transport, le chargement et le déchargement ou lorsque le travail se fait en équipes successives. Il est donc surtout important de bien définir le champ d’application de cette Table Ronde. Il va de soi que le gouvernement s’emploiera par le biais d’autres initiatives encore davantage à un renforcement général de la compétitivité et de la création d’emplois.

 

Point de départ

Aujourd’hui, la Table Ronde était un point de départ important. Nous devons faire preuve de prudence, et choisir en faveur d’emplois durables et de qualité. Mais que ce soit clair: nous agissons très explicitement avec l’ambition nécessaire,” conclut le Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

Aujourd’hui, outre les fédérations sectorielles, les (sous-)commissions paritaires suivantes étaient présentes : 119 (commerce alimentaire), 140.03 (transport routier et logistique pour compte de tiers), 201 (commerce de détail indépendant), 202 (employés du commerce de détail alimentaire), 202.01 (moyennes entreprises d’alimentation), 226 (employés du commerce international, du transport et de la logistique), 311 (grandes entreprises de vente au détail) et 312 (grands magasins).

En juin, il y aura une nouvelle Table Ronde, à l’occasion de laquelle le Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters établira un état des lieux à mi-parcours.

Source: communiqué de presse du Cabinet du Ministre de l'Emploi
 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles