NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Kris Peeters introduit une demande de 10.1 millions d’euros pour l’accompagnement des anciens travailleurs de Ford Genk et de ses sous-traitants

24-03-2015

Fin 2014, la fermeture définitive de Ford Genk avait un impact énorme pour des milliers de travailleurs de Ford Genk et de ses sous-traitants. Les différentes autorités dans notre pays mettent tout en œuvre pour accompagner les travailleurs concernés, permettre la création de nouveaux emplois et rendre notre économie et industrie plus compétitives.

Aujourd’hui, lundi le 23 mars 2015, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters a déposé auprès de l’Europe un dossier de demande de 6.3 millions d’euros. Ces fonds européens (6.3 millions d’euros), et le cofinancement flamand de 3.8 millions d’euros, seront affectés à l’accompagnement personnel des anciens travailleurs de Ford Genk et de ses sous-traitants.

En 2014, 570.000 euros avaient déjà été libérés pour un accompagnement similaire. Les 10.1 millions d’euros de soutien supplémentaire pourront aider les milliers d’anciens travailleurs dans leur quête d’un nouvel emploi. La Commissaire européenne à l’Emploi et aux Affaires sociales Marianne Thyssen évaluera maintenant cette demande de soutien belge.

Le 22 octobre 2012 Ford Genk annonça la fermeture de sa ligne d’assemblage à Genk. Suite à cette fermeture un total de 8000 emplois (directs et indirects) ont été perdus chez Ford Genk et auprès de ses sous-traitants. Afin de faire face aux conséquences de telles restructurations la Commission européenne a créé le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM). Le FEM offre du soutien temporaire, spécifique et individuel aux travailleurs licenciés.

La fermeture de Ford Genk était un coup violent à l’encontre du Limbourg, de la Flandre et de la Belgique. Toutes les autorités de ce pays mettent tout en œuvre pour accompagner l’industrie en Belgique vers un nouvel avenir industriel, et pour rendre notre économie plus compétitive dans son ensemble. Nous voulons aider les personnes qui ont un emploi à maintenir cet emploi. Mais nous voulons aussi accompagner les personnes qui n’ont pas d’emploi en les aidant à trouver un nouvel emploi”, dit le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

En concertation avec entre autres le Ministre flamand de l’Emploi et la VDAB, le Ministre de l’Emploi Kris Peeters introduit maintenant un dossier de demande pour les anciens travailleurs de Ford Genk et de ses sous-traitants.

Afin d’accompagner les travailleurs licenciés et de les aider à trouver un emploi durable, un montant de 10.1 millions d’euros en mesures a été demandé. 6.3 millions d’euros (60%) proviennent du FEM, 3.7 millions d’euros (40%) d’un cofinancement de la part des partenaires concernés en Flandre.

Les 10.1 millions d’euros peuvent être utilisés pour toute une série de mesures de soutien:

  • Services personnalisés: un salon de l’emploi, des formations à l’entretien d’embauche, du coaching de carrière intensif, la désignation de conseillers d’intervention sociale,…; 
  • Recyclage professionnel intensif dans les centres de formation de la VDAB, en collaboration des centres de formation sectoriels et Syntra;
  • Accompagnement pour devenir indépendant;
  • Bonus d’embauche de la ville de Genk: depuis le 1er janvier 2015 la ville de Genk accorde un subside de 3000€ à chaque entreprise à Genk engageant un chômeur indemnisé et 2000€ pour un chômeur non indemnisé. 


Ces moyens peuvent signifier une aide effective et des taux de réussite fortement plus élevés pour des centaines de demandeurs d’emploi”, conclut le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters. La Commissaire européenne à l’Emploi et aux Affaires sociales Marianne Thyssen évaluera maintenant le dossier.
 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles