NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

3.8 millions d’euros pour l’accompagnement d’anciens travailleurs d’Arcelor Mittal, Caterpillar, Duferco-NMLK et Saint-Gobain-Sekurit

09-03-2015

L’Europe libère pour 3.8 millions d’euros de moyens pour accompagner les plus de 2000 travailleurs licenciés d’Arcelor Mittal, Caterpillar, Duferco-NMLK et Saint-Gobain-Sekurit dans leur recherche d’un nouvel emploi .

Le Conseil européen pour l’Emploi y a consenti aujourd’hui après que le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi Kris Peeters a lui-même expliqué l’importance de cet investissement. Les ministres européens de l’emploi approuvent ainsi une proposition de la Commissaire européenne à l’Emploi Marianne Thyssen.

Ces dernières années, l’industrie dans notre pays a encaissé quelques coups durs, plusieurs milliers de travailleurs perdant en effet leur emploi. L’ensemble des autorités dans notre pays font tout pour que l’industrie belge s’oriente vers un nouvel avenir industriel, et pour rendre notre économie globalement plus compétitive,” explique le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

Au cours des dernières années, l’industrie sidérurgique belge a connu de nombreux licenciements. Arcelor Mittal à Liège a enregistré 1285 pertes d’emplois en un seul site, et chez Duferco-NMLK, il y a eu 708 licenciements sur deux sites.

De son côté, Saint-Gobain-Sekurit (secteur du verre) a enregistré 257 suppressions d’emplois, et 1030 emplois ont enfin disparu dans une seule entreprise de Caterpillar (secteur de l’ingénierie mécanique).

Celui qui a un emploi, nous voulons l’aider à le garder. Mais celui qui n’en a pas, nous voulons l’accompagner vers un nouveau job. Notre préoccupation constante est dès lors d’accompagner les anciens travailleurs du secteur manufacturier. Cela, nous ne pouvons le faire seuls. Nous devons nécessairement collaborer avec les régions et l’Union européenne. C’est pourquoi il est à ce point essentiel que ces 3.8 millions d’euros soient libérés pour accompagner personnellement les anciens travailleurs d’Arcelor Mittal, Duferco-NMLK, Saint-Gobain-Sekurit et Caterpillar vers de nouveaux emplois”, souligne le Vice-Premier Ministre en Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

Aujourd’hui, lors du Conseil européen pour l’Emploi, il a été décidé de libérer pour 3.8 millions d’euros de moyens européens issus du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation, avec le cofinancement de la Région wallonne, pour les anciens travailleurs d’Arcelor Mittal Liège, Caterpillar, Duferco-NMLK et Saint-Gobain-Sekurit.

Ainsi, ces plus de 2000 travailleurs issus des industries sidérurgique, du verre et de l’ingénierie mécanique sont aidés intensivement à trouver un nouvel emploi:

  • Orientation professionnelle active; 
  • Formation et reclassement; 
  • Promotion de l’esprit d’entreprise; 
  •  
Ces moyens auront un impact sur la situation personnelle de centaines de demandeurs d’emploi, et peuvent potentiellement faciliter la transition vers un avenir impliquant un nouvel emploi”, conclut le Vice-Premier Ministre en Ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters.

 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles