NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Bilan relativement positif pour la campagne de l’inspection du travail dans le secteur des soins de santé

19-02-2015

L’inspection du travail (Contrôle du Bien-être au travail du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale) a mené durant le second semestre de 2014 une campagne d’inspection nationale dans les établissements du secteur des soins de santé et dans les maisons de repos et de soins.

Cette campagne d’inspection s’est inscrite dans le cadre d’une campagne plus large de sensibilisation et d’inspection organisée au niveau européen. Le but recherché était de prévenir les accidents et les blessures dues aux chutes et glissades sur le lieu de travail qui sont la cause de près de 15% des accidents du travail. 

La Belgique a décidé de se concentrer sur le secteur des soins de santé, secteur qui occupe près de 200.000 travailleurs.

Les opérations ont été menées sur l’ensemble du territoire national. Au total, 186 visites ont été réalisées. 75% de celles-ci ont été effectuées dans des maisons de repos, 25% dans des institutions hospitalières.

Les entreprises ont dû démontrer aux inspecteurs dans quelle mesure elles maîtrisaient différents aspects de la problématique des glissades et chutes de plain-pied : revêtements de sol, gestion des contaminants, obstacles, organisation du nettoyage, chaussures et implication du personnel.

Le bilan est positif: 75 % des établissements étaient en ordre avec la réglementation relative à ce risque (90% de conformités)

Un bémol : dans un cas sur deux, le personnel ne disposait pas de chaussures à semelles antidérapantes

Dans plus de 90% des visites, près de 50% des rubriques abordées étaient totalement conformes à la réglementation. Le bon résultat constaté chez la majorité des entreprises pourrait s’expliquer par le fait que beaucoup de points semblent rencontrer certaines exigences dans le cadre de l’octroi de subsides.

Les inspecteurs ont cependant pu remarquer que le secteur éprouvait encore des difficultés à systématiser et formaliser leur analyse de risque et la mise en place de mesures de prévention. 

De l’avis général du secteur, la thématique a été jugée très intéressante car généralement les efforts en terme de prévention sont portés au niveau de la prévention des troubles musculo-squelettiques, des dangers liés aux seringues ou encore des altercations physiques.

L’inspection dispose d’une série de pouvoirs d’action allant de l’avertissement à l’arrêt du travail ou encore le procès-verbal à l’attention des autorités judiciaires. Lors de cette campagne, les inspecteurs n’ont donné, jusqu’à présent, que des avertissements.
 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles