NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Campagne d'inspection: les boulangers répandent trop de farine dans l’air !

12-01-2015

L’inspection du travail (Contrôle du bien-être au travail) a récemment mené une campagne limitée à une trentaine de boulangeries artisanales de la province d’Anvers.
Cette campagne s’organise dans le cadre de la nouvelle approche de l’inspection visant dans un premier temps à inspecter un secteur au niveau local. Cette approche permet de faire un premier état des lieux et de confronter les acteurs du secteur avec les non-conformités liées à la réglementation. L’occasion est alors laissée au secteur de prendre des actions au niveau global. L’inspection se tient à leur disposition pour les accompagner dans cette démarche.

La farine, qui constitue l’ingrédient principal de notre pain quotidien, est moins inoffensive qu’il n’y paraît ! Respirer la poussière de farine provoque l’asthme du boulanger ou farinose. Il s’agit d’une maladie professionnelle bien connue dans le milieu de la boulangerie.
Le Fonds des Maladies professionnelles débourse annuellement plus de 4 millions d’euros en indemnisation des suites de cette maladie professionnelle. Ainsi, chaque année, un millier de boulangers-travailleurs sont indemnisés. Les boulangers indépendants ne bénéficient pas de ce régime d’indemnisation.

30% des boulangeries inspectées ont déjà été confrontées à cette maladie, à un moment ou un autre. Néanmoins, les boulangers en tiennent peu compte au quotidien et continuent à répandre la farine à profusion. Il existe pourtant des techniques qui permettent de réduire radicalement la poussière de farine dans l'air ambiant.

Presque partout où elle a été mesurée, la concentration de poussière de farine dans l’air dépassait fortement (jusqu’à plus de 20 fois !) la valeur limite. (Des valeurs limites sont des normes fixées par la réglementation afin de protéger la santé des travailleurs. elle s’élève pour la poussière de farine 0,5 mg/m³

Aucun rapport de visite d’entreprise des services de prévention (médecine du travail) ne mentionne la problématique de la poussière de farine.

La moitié des boulangeries ne respectent pas les règles concernant les installations électriques et le danger d’incendie et d’explosion lié à la poussière.

Ni les qualifications professionnelles du secteur de la boulangerie, ni les programmes d’enseignement pour les métiers de la boulangerie des réseaux d’enseignement ne mentionnent la problématique de la poussière de farine.

L’inspection dispose d’une série de pouvoirs d’action allant de l’avertissement à l’arrêt du travail ou encore le procès-verbal à l’intention des autorités judiciaires. Lors de cette campagne, les inspecteurs n’ont donné, jusqu’à présent, que des avertissements.

L’inspection compte prendre les mesures de suivi suivantes: 

  • Collaborer avec les fédérations professionnelles afin de combler le manque d’information auprès des boulangers. La Fédération des Grandes Boulangeries Belges ainsi que la fédération flamande des boulangers se sont d’ores et déjà engagées à diffuser plus d’information auprès de leurs membres. La fédération francophone des boulangers sera contactée afin de collaborer;
  • Inciter le secteur à mettre en place des instruments uniformes d’analyse des risques et un plan d’action visant à faire disparaître les non-conformités ;
  • Inciter les services de prévention à donner des avis plus professionnels et spécifiques ;
  • Inciter le secteur de l’enseignement à intégrer la sécurité et la santé au travail dans les qualifications professionnelles et les programmes d’enseignement ;
  • Réaliser un contrôle national des progrès dans un délai raisonnable.

 

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles