NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

Résultats des mesurages de l'exposition à des métaux lors des activités de démantèlement des appareils électriques usagés

03-07-2008

Lors du démantèlement des appareils électriques usagés, des agents chimiques dangereux peuvent se libérer.

Le laboratoire de toxicologie industrielle du SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale a effectué des mesurages de l’exposition à quelques métaux durant ces activités. Ces résultats sont à présent repris dans un rapport récapitulatif.

Evacuation des appareils électriques

Les appareils électriques et électroniques arrivent au stade de déchet lorsqu’ils ont atteint la fin de leur vie utile. Par an, chaque Européen produirait en moyenne 14 kg de ces déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE).

Vu le fait que certaines parties de ces appareils peuvent contenir des substances dangereuses pour l’environnement (comme le plomb, le cadmium, le mercure, les PCB’s, les retardateurs de flammes contenant du brome,...) et vu le fait que certains éléments chimiques (comme le cuivre, l’aluminium, les métaux précieux,…) et certaines parties peuvent entrer en ligne de compte pour être recyclés, il existe depuis plusieurs années des circuits qui permettent au citoyen et aux entreprises de se débarrasser de façon responsable de leurs appareillages électroniques et électriques usagés. De la sorte, on fait d’une pierre deux coups : les substances dangereuses pour l’environnement ne se retrouvent pas dans la nature et des matières premières sont à nouveau utilisées. Ainsi il existe en Belgique le système RECUPEL (www.recupel.be) et l’évacuation par les parcs à conteneurs.

Démantèlement

Les activités de démantèlement peuvent impliquer des opérations très simples comme le tri manuel et l’évacuation d’objets qui ne devraient pas se trouver dans le flux de déchets concerné (tels que les jouets), le découpage de fils électriques, l’enlèvement de condensateurs (présence éventuelle de PCB’s), l’enlèvement d’appareils susceptibles de contenir de l’amiante (grille-pain, vieux fers à repasser,……), l’enlèvement de batteries et cartouches d’imprimantes, jusqu’au démantèlement complet et broyage de l’appareil. Selon le stade de démantèlement les pièces vont vers une autre entreprise de démantèlement ou vers une usine où se font la récupération et le recyclage proprement dits.

Du point de vue de l’hygiène du travail, se pose la question de l’exposition des travailleurs durant les activités de démantèlement.

Rapport du laboratoire de toxicologie industrielle

Le rapport contient les résultats des mesures dans différentes entreprises et propose un certain nombre de recommandations.
Il s’agit du premier rapport sur cette activité industrielle en Belgique.

Voir le rapport: Mesurage de l’exposition à quelques métaux durant le démantèlement d’appareils électriques et électroniques (PDF).

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles