NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

2007 - CAPA: Evolution des capacités physiques et physiologiques en fonction de l'âge dans la population au travail

Fiche: 68 (référence ref 68)

Titre: Age difference in decision making : totake a risk or not ?
Auteur(s): Itiel E Dror, Michelle Katona, Krishna Mungur
Revue: Gerontology, 44, 67-71, 1998
Type de document: article scientifique
Langage: anglais

Résumé: Dans cet article, les auteurs étudient l'influence de l'âge sur la prise de décision et la prise de risque dans une décision. Les auteurs mentionnent que certaines décisions comprennent des incertitudes inconnues du décideur. La décision comporte alors la prise de risque. Selon les auteurs, la façon dont les personnes âgées perçoivent le risque et prennent la décision, diffèrent des personnes plus jeunes : les sujets âgés seraient moins enclin à prendre le risque d'une décision incorrecte. Cette différence résulterait de la crainte d'être perçu comme incompétent en cas d'échec. Les auteurs mentionnent que les adultes âgés peuvent connaître une dégradation de certaines compétences cognitives (concentration, ...) tout en développant des comportements de compensation. L'étude menée se penche sur la prise de  décision impliquant une prise de risque. L'étude se centre sur les processus cognitifs internes (estimation des alternatives, évaluation des résultats liés au choix, ...) et l'effet de l'âge sur ces processus au niveau de la prise de décision. La méthode utilisée se base sur le jeu du blackjack. Les résultats obtenus montrent que le temps de réponse varie en fonction des différents niveaux de risque (aucun, faible, moyen, grand, très grand ,infini). Les participants prennent plus de temps pour décider pour les niveaux de risque élevé. Sur base des résultats, il ressort que les participants jeunes et âgés prennent des risques calculés et les deux groupes montrent une prise de risque similaire. Les résultats  montrent que les mécanismes cognitifs utilisés chez les personnes âgées pour la prise de décision risquée, produisent donc des décisions comparables aux participants plus jeunes, y compris en qualité et vitesse. Les auteurs soulignent aussi l'importance d'envisager l'effet de facteurs externes (comme un feedback donné sur la décision) sur le processus de décision chez les personnes âgées.

Mots clés:
  • décision
  • efficacité
  • déclin

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles