NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

1989 - Recherche sur le vécu du travail auprès du personnel d'un hôpital

Thème principal

Ergonomie

La DiRACT a une longue tradition de recherches axées sur la pratique dans le domaine de l'ergonomie. La recherche fondamentale a été financée dans les années 60. Cette recherche a été menée par le département de psychologie industrielle de l'ULB. Dans les années 70, on a examiné comment faire entrer les connaissances en ergonomie jusque sur les lieux de travail.

A partir des années 80, des initiatives ont été prises pour sensibiliser, pour acquérir une certaine expérience avec les méthodes d'analyse, pour diffuser des publications axées sur la pratique et pour soutenir des interventions sur le terrain.

Sous-thème

Méthodes d'analyse

Dans le courant des années 80, on a expérimenté différentes méthodes pour analyser les conditions de travail. En France, des méthodes d'observation intéressantes ont alors été développées. Pour le secteur des soins de santé, on a mis au point un instrument pour une analyse des risques participative.

On a également expérimenté un questionnaire néerlandais visant à cerner le vécu du travail et de la santé des travailleurs.
Cette fiche présente l'enquête sur le travail vécu réalisée auprès du personnel d'un hôpital.

Timing:

Finalisé en 1989

Commanditaire

Institut pour l'amélioration des conditions de travail (IACT) (actuellement DiRACT)

Equipe de recherche

Hugo D'Hertefelt & Jan Van Gasse

Projet de recherche

Cerner le vécu du travail et de la santé du personnel d'un hôpital général à l'aide du questionnaire néerlandais "Travail et santé".

Résultats:

L'enquête a été menée à l'aide du Questionnaire néerlandais Travail et santé (Nederlandse Vragenlijst Arbeid en Gezondheid) qui a été mis au point à la fin des années 70 par le Nederlands Instituut voor Praeventieve Gezondheidszorg.

Ce questionnaire comprend environ 140 questions sur les sujets suivants :

  • la charge de travail : efforts physiques et mentaux et fatigue;
  • la santé : les problèmes de santé ou les affections, le recours aux médicaments, le traitement par un médecin, l'absence pour maladie;
  • les conditions matérielles de travail : environnement physique, sécurité, équipements sanitaires et autres;
  • le contenu et l'organisation du travail : autonomie, variété, problèmes par rapport à la tâche
  • les relations de travail : ambiance parmi le personnel, contacts avec la direction et les collègues, collaboration, concertation, information;
  • le fonctionnement de l'institution : sécurité d'emploi, perspectives, salaires, relation vie privée - vie professionnelle

L'enquête a été préparée avec beaucoup de soin. Un groupe d'accompagnement paritaire a discuté des différentes étapes par lesquelles on allait devoir passer. Les chercheurs ont informé le personnel de vive voix et par écrit au sujet de l'objectif de l'enquête et de la façon dont elle allait de dérouler.

Le questionnaire a été complété pendant le temps de travail lors de sessions organisées à cette fin. On a choisi minutieusement le bon moment pour organiser ces séances, et ce en concertation avec les responsables de la section et en fonction des périodes de grande activité dans les sections. Au total, 360 collaborateurs de l'hôpital ont répondu au questionnaire, soit 91% de l'effectif total.

Un des principaux enseignements tirés de l'enquête était qu'il existe une très forte corrélation entre les problèmes de santé et la charge de travail perçue et d'autres aspects du travail. Ce résultat se situe dans le prolongement d'une enquête néerlandaise antérieure menée à l'aide du QVT. Les problèmes de santé et de charge de travail peuvent être annonceurs d'une incapacité de travail et d'un arrêt professionnel.
Le projet montre qu'une enquête sur le vécu du travail effectuée correctement peut être une forme sérieuse d'analyse des risques.

Le suivi de l'enquête dans cet hôpital général flamand a consisté en :

  • une communication des résultats de l'enquête (un rapport succinct à destination de tous les membres du personnel, rapport plus détaillé consultable dans les sections)
  • des suggestions d'amélioration (un collaborateur s'occupant des formations s'entretient avec tous les responsables des sections)
  • l'établissement d'un plan d'action global (quelques exemples : une attention renouvelée pour les techniques et les instruments de levage dans la section de revalidation, le développement de l'hôpital de jour pour réduire la charge de travail dans certaines sections de soins)
     

Publications:

D'Hertefelt, H., & Van Gasse, J. (1989).  Une enquête sur le travail vécu auprès du personnel d'un hôpital, Bulletin IACT, n°22, p.1-6

Ces documents peuvent être obtenus auprès de la
Direction générale Humanisation du travail
Direction Recherche et Amélioration des Conditions de Travail (DiRACT)
rue de la Concorde, 60,  1050 Bruxelles
Tél + 32 (0) 2 511.81.55 ; Fax : +32 (0) 2 511.24.01
e-mail :  hugo.dhertefelt@meta.fgov.be 
 

Renseignements complémentaires

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires au sujet de cette recherche ou des publications, vous pouvez prendre contact avec la Direction de la Recherche sur l'Amélioration des Conditions de Travail (DIRACT), Rue E. Blérot 1 - 1070 Bruxelles, alain.piette@emploi.belgique.be.

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Protection des données personnelles - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles