NL | FR | EN | DE
Contact | Actualités | Lettre d'information | Recherche avancée     .be
Vers la page d'accueil
Chercher

1996 - Pratiques ergonomiques dans l'entreprise

Thème principal

Ergonomie
La DiRACT a une longue tradition de recherches axées sur la pratique dans le domaine de l'ergonomie. La recherche fondamentale a été financée dans les années 60. Cette recherche a été menée par le département de psychologie industrielle de l'ULB. Dans les années 70, on a examiné comment faire entrer les connaissances en ergonomie jusque sur les lieux de travail.

A partir des années 80, des initiatives ont été prises pour sensibiliser, pour acquérir une certaine expérience avec les méthodes d'analyse, pour diffuser des publications axées sur la pratique et pour soutenir des interventions sur le terrain.

Sous-thème

Ergonomie physique

L'ergonomie physique s'occupe de la relation entre les activités physiques et les caractéristiques physiques des individus. On distingue comme sujets importants : les postures de travail, la manutention manuelle de charges, les mouvements répétitifs, les troubles musculosquelettiques et l'aménagement du lieu de travail.

Dans les années 90, l'INRCT a publié plusieurs brochures sur ces sujets.
Cette fiche présente le projet " Le corps au travail ".

Timing

Finalisé en 1996

Commanditaire

L'Institut national de recherche sur les conditions de travail (INRCT) (actuellement DiRACT)

Equipe de recherche

Hugo D'Hertefelt (INRCT), Marijke Willocx (UIA) et Kathleen Bentein (UBL), sous la direction des Prof. M. Van Sprundel & L. Claes (UIA) et des Prof. P. Salengros & G. Karnas (ULB)

Projet de recherche

Ce projet se base sur des sources secondaires : des travaux de fin d'étude, des projets et des papers de cursistes en sécurité ou en ergonomie. On a recherché des descriptions intéressantes de problèmes et des solutions dans le domaine des postures et mouvements contraignants.

Les conseillers en prévention, les décideurs et les concepteurs de postes de travail et d'outils peuvent ainsi se faire une idée des améliorations à apporter.

Différentes méthodes d'analyse ont également été décrites en soutien de l'analyse des risques dans ce domaine.

Résultats

On a retenu 36 études de cas. Chaque cas est présenté selon un même canevas comprenant 7 rubriques : la situation de travail, le problème, l'analyse, les recommandations, les réalisations, les informations pratiques sur l'ouvrage de base et la personne de contact et enfin les références utiles.
Le livre se termine par un aperçu des méthodes d'analyse de risques.

Les problèmes de postures et de mouvements se présentent dans des situations fort différentes.

Dans 10 cas, l'accent est mis sur les efforts physiques devant être fournis par les personnes lors de la manutention de personnes ou de charges : bobines de fil de verre, rouleaux de fil à tricoter, bobines de fil de fer et de câble, rouleaux de film plastique, écrans et cônes de télévision, immondices, sacs de monnaie, handicapés et personnes âgées.

Dans 7 cas, il s'agit de mouvements répétitifs lors de l'emballage et de l'assemblage : dans l'alimentation (desserts lactés, saucissons secs), dans l'industrie pharmaceutique (ovules), lors de la production d'articles ménagers (chauffe-plats, cintres) et dans la confection.

Une dizaine de cas concernent des activités qui ont trait à la distribution de biens et de services. Il s'agit d'activités très diverses : la distribution de repas chauds à domicile, la manutention de casiers de boissons et la distribution interne du courrier. Mais on aborde également le travail à la caisse, le réapprovisionnement des rayons et l'enroulement des revêtements de sol dans les entreprises de distribution,  jusqu'à des travaux de terrassement et autres nécessaires pour le téléphone, la distribution d'eau et d'électricité.

L'influence des vibrations sur le corps humain est abordée dans 4 cas : pendant le travail de rivetage, suite à l'emploi d'une scie sauteuse ou d'une meuleuse et lors de la conduite d'un pont roulant.

On peut ranger 5 cas dans les divers : les travaux de maintenance et la fermeture de canalisations dans la pétrochimie, l'ébarbage de jantes, l'adaptation de la hauteur d'un évier et la conception d'un poste de conduite de tramway.

Tous les cas sont illustrés au moyen de photos ou de dessins. Un profane peut ainsi comprendre le problème et la solution.

Publication

D'Hertefelt, H., Willocx, M., Bentein, K. (1996). Le corps au travail, Pratiques ergonomiques dans l'entreprise. Bruxelles : INRCT

Renseignements complémentaires

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires au sujet de cette recherche ou des publications, vous pouvez prendre contact avec la Direction de la Recherche sur l'Amélioration des Conditions de Travail (DIRACT), Rue E. Blérot 1 - 1070 Bruxelles, alain.piette@emploi.belgique.be.

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Protection des données personnelles - Plan du site

AnySurfer, label de qualité belge pour les sites web accessibles